La solitude du pianiste

Classé dans : Mes romans | 0

Le héros, c’est Yann. Yann Kassowicz. Il a trente-sept ans, il est pianiste et fait partie du petit cercle des artistes heureux qui peuvent vivre de leur talent.

Matthias est son frère aîné. Surdoué en affaires, beaucoup moins en amour, comme Yann il a perdu la seule femme qu’il ait jamais aimée.

Hanna Lahmidi, elle, a vingt-neuf ans. Elle vient de Saint-Etienne où toute sa famille, grande tribu joyeuse, vit encore. Elle est médecin aux urgences d’un grand hôpital lyonnais et rien, de prime abord, ne la prédisposait à rencontrer les Kassowicz.

Louise Brun, l’agent de Yann, est une femme libre qui parle fort, et trop vite parfois. Yann lui doit beaucoup, même si ses manières directes ne sont pas toujours à son goût.

Il en est un dernier, enfin, qui doit être nommé. C’est Javier Hasparren. Il est mystérieux, Hasparren. Sombre. Inquiétant.

Les présentations sont faites.

L’histoire peut commencer.

Parution : 2 février 2016, aux éditions Les Passionnés de bouquins

Une idée originale que ce polar: une famille, un secret très bien gardé, une romance ou même plusieurs, quelques faux pas, des concerts car le tout se passe dans le milieu de la musique classique…
Une écriture bien maitrisée, un récit bien mené avec un suspens bien distillé, des personnages attachants pour une vraie réussite!

J.-L. Dupuis (avis Babelio.com)

Pour commander « La solitude du Pianiste » en ligne :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *