Lectures musicales Okama, juin 2021

Classé dans : Blog | 3

Vendredi 25 juin 2021, l’équipe des éditions OKAMA organisait une rencontre littéraire et musicale exceptionnelle autour de ses deux derniers ouvrages : « Léa » et « Nuits blanches en Oklahoma ».

Nous avions tant attendu de pouvoir enfin retourner à la rencontre de nos lecteurs !

Rendez-vous était pris à l’Espace Gaimont, au Petit Lancy, tout près de Genève. Quelle surprise de découvrir cette jolie maison dédiée à l’art et à la culture, nichée dans un petit nid verdoyant, avec une très inhabituelle perspective sur le célèbre jet d’eau.

Nos hôtes, Suzanne et son mari Pierre, Carole, Maria et Sébastien, nous ont reçus « comme à la maison », avec une gentillesse et mille attentions qui nous ont tous profondément émus.

Tandis que l’équipe de l’Espace Gaimont, Laurence, Vanessa, Jérémy et Steve s’activent pour tout mettre en place avant l’arrivée des premiers invités…

… d’autres se la coulent douce.

Les auteurs arrivent peu à peu.

Il faut tout de même travailler un peu avant le spectacle ! La délicieuse Zelda Chauvet nous soumet tour à tour à la question pour un podcast à paraître très bientôt…

Le public commence à arriver.

Steve est en embuscade, l’appareil photo en bandoulière, prêt à mitrailler…

Je me fais une « copine de robe » en la personne de Lorianne, dont le talent de musicienne et de conteuse va bientôt nous emporter…

Puis, après les petits discours de bienvenue, vient le moment tant attendu :

Les lectures musicales !

Laurence Malè, sa compagne la discrète et charmante Vanessa et bien sûr, Lorianne Cherpillot, artiste accomplie, nous ont totalement emportés par leur musique !

Qu’il s’agisse des compositions inédites de Laurence, d’airs traditionnels ou de lieder de Schubert, le public autant que nous, les auteurs, étions en admiration ! Quel envoûtement, quel bonheur d’entendre la voix sublime de Lorianne, accompagnée par ses deux complices, se mêler aux accords de la harpe celtique et du piano…

Mais, plutôt qu’un long discours, jugez donc par vous-même :

Chacun des auteurs présents a eu le plaisir d’entendre Lorianne conter avec talent un extrait de son texte, tiré de « Léa » ou de « Nuits blanches en Oklahoma ».

Ma novella, « Le gros fantôme qui écoutait du Schubert » n’a pas été en reste avec, petite attention supplémentaire, un lied dont l’interprétation magnifique va vous donner des frissons :

Musique…
… et texte

On voudrait qu’un tel spectacle ne cesse jamais…

Toujours envoûtés par le charme de cette soirée, nous avons ensuite prolongé le plaisir de ces lectures musicales autour d’un merveilleux buffet préparé par nos hôtes, auteurs et public mêlés pour une très belle fin de soirée, sans oublier bien sûr la traditionnelle séance de dédicaces…

Quel buffet incroyable ! Il n’en est rien resté !

Sans surprise, cette superbe rencontre s’est terminée bien après les 21h30 annoncés…

Merci à Lorianne, aux Editions Okama et à Suzanne et sa fine équipe à l’Espace Gaimont pour leur accueil.

Ce fut un très bon moment de partage et d’amitié, qu’il va nous tarder de renouveler !

3 Responses

  1. Sibylle

    Quel moment délicieux entre musique, voie douce et chaleureuse, délicatesse du son de la harpe …. et l’écriture, … un plaisir de tous les sens, un moment doux et émouvant qui permet d’oublier la tristesse de la grisaille de cette fin d’après-midi d’été et réchauffe le cœur! Très beau et quelle belle idée que ce moment de lecture musicale. ! Magnifique!

    • Catherine Rolland

      C’était vraiment extraordinaire, tout le monde a été enchanté par le talent de Lorianne, Laurence et Vanessa, nos incroyables musiciennes… et le cadre de l’espace Gaimont était vraiment idyllique ! Il y aura certainement d’autres lectures musicales, vu le succès de ce premier rendez-vous. Que du bonheur en perspective !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *